Cet article explore les manières dont l’empathie change chez les patients atteints des conditions neurodégénératives de la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la maladie de Huntington, ainsi que la démence fronto-temporale. Les auteurs mettent de l’emphase sur l’importance de la compréhension de l’empathie dans un contexte neuropsychologique afin de mieux comprendre le comportement de ces pathologies neurodégénératives.

(Visited 41 times, 1 visits today)