Cette étude expérimentale de El Haj et Allain (2012) avait comme but d’évaluer le contrôle de la source en mémoire épisodique dans le contexte du vieillissement normal. Ils ont testé 24 participants jeunes et 22 participants âgés en bonne santé et ont trouvé un déclin chez ces derniers surtout pour le contrôle externe, comme démontré par leur performance appauvrie sur le test de Stroop. Les auteurs concluent que le changement des compétences inhibitrices est responsable pour cette baisse du contrôle de la source en mémoire épisodique lors du vieillissement.

(Visited 4 times, 1 visits today)