Le cri compte parmi un des comportements communs observés chez les patients souffrant de démence. Il peut être disruptif et inquiétant pour les gens qui l’entourent. Les auteurs discutent de l’utilité d’un atelier d’écriture qui pourrait aider le patient avec une démence non seulement à mieux s’exprimer (ce qui réduirait alors la vocalisation disruptive) mais aussi de reconstruire son identité.

(Visited 1 times, 1 visits today)