Les patients atteints par un trouble mental tel que la schizophrénie, la bipolarité ou la dépression sont à un plus haut risque de développer des troubles cardiovasculaires que le reste de la population. Un manque de bonne alimentation et d’activité physique ainsi que la prescription de certains médicaments contribuent à l’augmentation de risque chez ces individus.

(Visited 15 times, 1 visits today)