Comme étude expérimentale, des injections de glucocorticoïdes (GC) ont été administrées à un patient aîné souffrant de trouble de mémoire épisodique. Ils ont trouvé que les GC améliorent le stockage de souvenirs à long terme mais entravent la mémoire de travail.

Les effets indésirables sont aussi abordés dans le contexte d’un patient souffrant de la maladie Cushing où des déficits cognitifs peuvent apparaître après une exposition continuelle à ces hormones. Il est alors primordial d’agir avec prudence en administrant les GC à un patient.

(Visited 18 times, 1 visits today)