Les décisions indiquées par les individus déments concernant leur fin de vie sont parfois floues, surtout à cause de leur capacité cognitive réduite par rapport à la prise de décision. Cet article traite de l’importance de préserver la dignité et l’autonomie de l’individu tout en considérant la loi récente sur les soins de fin de vie au Québec.

(Visited 7 times, 1 visits today)