Cet article décrit les observations menées auprès d’une patiente, madame Codet, qui est atteinte de la maladie d’Alzheimer avancée et qui vit dans une maison de soins à longue durée. Les auteurs touchent sur plusieurs aspects de leurs rencontres avec madame Codet, tels que ses comportements et le contenu des conversations. Ils argumentent que le rythme de visites réguliers joue un rôle important sur la dimension de temporalité pour les patients atteints de démence.

(Visited 3 times, 1 visits today)