Un article québécois présente une compilation de recherches et expériences portant sur la pollution sonore et la santé mentale. Ça a été trouvé que les processus cognitifs de la mémoire et l’attention sont négativement affectés par le bruit. Une étude qui était particulièrement pertinente était une qui a conclut que les élèves fréquentant une école dans un zone bruyant possédaient un fonctionnement cognitif plus bas.

(Visited 4 times, 1 visits today)