Le risque d’être atteint d’un trouble de démence est triplé avec la consommation chronique d’alcool. Les cas de démence précoce, qui apparaît avant l’âge de 65 ans, sont nombreux dans une étude dirigée auprès de plus d’un million de Français qui se rapportent à la maladie sous toutes ses formes. Au fil des années, ceux qui consomment de l’alcool de façon excessive peuvent développer des démences toxiques où les fonctions essentielles comme la mémoire, l’attention et la cognition sont affectées.

(Visited 27 times, 1 visits today)