La population vieillissante est vulnérable au développement du diabète de type 2. Ces individus sont conséquemment susceptibles à développer d’autres conditions telles que des troubles cardiovasculaires et l’hyperglycémie.

Cette étude dirigée auprès de patients aînés diagnostiqués avec le diabète de type 2 a mesuré leur niveau d’ajustement psychosocial et a trouvé qu’il était plutôt positif. Les auteurs concluent en soulignant l’importance d’une intégration d’un modèle psychosocial dans la prise en charge pour aider les individus à mieux gérer leur diagnostic.

(Visited 43 times, 1 visits today)