Des recherches empiriques récentes démontrent que les individus âgés ont tendance être davantage positif que négatif, suggérant que la régulation des émotions s’améliore à mesure que le vieillissement progresse. Cependant, ce n’est pas clair si cela peut vraiment être attribué à une meilleure régulation d’émotions en priorisant les choses positives ou si c’est tout simplement dû à un désir d’éviter des situations négatives.

(Visited 31 times, 1 visits today)