La prise de décision est affectée par le vieillissement comme l’atteste plusieurs études empiriques. Le niveau de capacité à faire certains choix est un aspect indispensable de l’autonomie d’un individu. Tandis que le vieillissement ‘normal’ explique le déclin de prise de décision avec le processus naturel de l’avancement d’âge, lors du vieillissement pathologique, le déclin de la prise de décision est affecté par des lésions dans les lobes frontaux et temporaux. L’auteur termine sa revue de littérature en soulignant la nécessité de recherche neuropsychologique additionnelle afin de mieux comprendre ce phénomène médical.

(Visited 21 times, 1 visits today)