Les artistes atteints d’un trouble de démence, tel que la maladie d’Alzheimer, perdent la maîtrise des techniques artistiques qu’ils ont affinée à mesure que leur état se détériore.

Cependant, les recherches dirigées au fil des années démontrent qu’à la suite de changements cognitifs, ces individus possèdent toujours une banque de créativité considérable qui se manifeste à travers la modification des techniques, les changements de style et une plus grande liberté dans le processus artistique.

L’expression artistique demeure à la fois un sujet pertinent pour la compréhension des troubles de la démence, ainsi qu’une manière bien portante pour les patients déments de communiquer et regagner de la confiance en soi.

(Visited 43 times, 1 visits today)