Les fonctions frontales consistent du contrôle exécutif, de la prise de décision, et de la théorie de l’esprit, entre autres. L’hypothèse exécutive-frontale du vieillissement postule que celles-ci sont les premières à détériorer lorsqu’on avance en âge. Calso et al. (2015) se servent de cette hypothèse comme point de départ pour étudier les fonctions frontales de 33 jeunes adultes et 29 personnes âgées dans le cadre du vieillissement cognitif normal. Ils présentent les résultats de tâches neuropsychologiques et discutent des différences observées entre les deux groupes de participants.

(Visited 4 times, 1 visits today)