Dans une maison de retraite espagnole, des bébés poupées hyperréalistes sont utilisées par les résidents atteints de la maladie d’Alzheimer. Bien que ce sont des bébés non-réels, le fait de leur donner des soins apporte des bénéfices émotionnelles et mentales aux aînés. C’est un traitement non-pharmacologique qui les détend et qui a réussi à réduire le nombre d’épisodes négatifs chez les résidents par 60%.

(Visited 43 times, 1 visits today)